Catégories
Élections professionnelles 2022 SIAAP

Vote électronique : Force Ouvrière dit NON !

Temps de lecture : 2 minutes

Le 28 janvier, à l’occasion de la première séance de la commission « élections professionnelles 2022 », le SIAAP nous a présenté ses propositions pour l’organisation et le mode du scrutin. Il y est notamment question de passer en force le vote électronique, et ce, malgré le refus pour le moment unanime des organisations représentatives. On est loin du dialogue social de qualité souhaité par le nouveau Président du SIAAP. Force Ouvrière en appelle à l’action intersyndicale afin de dissuader le SIAAP d’instaurer une mesure qui affaiblirait encore davantage la démocratie sociale au SIAAP.

Nous vous soumettons le message que nous avons adressé ce jour au Président du SIAAP :

Monsieur le Président,

Comme convenu avec vos services, je vous transmets la position de Force Ouvrière au sujet du vote électronique pour les prochaines élections professionnelles au SIAAP qui se tiendront en décembre 2022.

Force Ouvrière est très attaché au maintien du vote à l’urne pour les élections professionnelles au SIAAP. Il nous semble être la meilleure défense contre l’abstention et la malversation. Le vote à l’urne implique les syndicats, l’administration et tout le personnel de façon directe et concrète.

A contrario, le vote électronique suscite les inquiétudes les plus fondées, notamment :

(i) Les affaires d’espionnage, de détournements de messagerie par des corbeaux et d’accès illégal aux moyens informatiques que nous avons connues dans les dernières périodes au SIAAP nous oblige à la plus grande prudence, d’autant plus que le SIAAP a laissé faire ces agissements sans la moindre enquête. De plus, le refus du SIAAP de recourir à un huissier, comme il est d’usage et comme le demande Force Ouvrière, ne fait qu’accentuer les soupçons.

(ii) La thèse de votre administration qui consiste à dire que le vote électronique est le meilleur moyen contre l’abstention n’est même pas argumentée. Au lieu de ça, votre administration rejette sur les organisations syndicales la responsabilité du niveau de l’abstention alors qu’elle veut leur imposer le mode de faire, en l’espèce le vote électronique. C’est pour le moins cocasse. L’administration ne prend pas en compte la parole des représentants du personnel. On est loin du dialogue social de qualité que vous avez souhaité.

(iii) L’agenda des élections vide le CT de son rôle puisque les décisions et les processus d’appel d’offre doivent être établis au préalable.

Force Ouvrière ne peut cautionner cette évolution qui entraînera un affaiblissement de la démocratie sociale au SIAAP. Par conséquent, nous avons le regret de devoir vous refuser notre participation au processus d’accompagnement et de mise en place du vote électronique. Nous continuons à vous demander le maintien du vote à l’urne (avec le vote par correspondance pour les agents absents).

Syndicalement,

Force Ouvrière SIAAP

Chers Collègues, la censure du SIAAP étant ce qu’elle est, pour faire respecter votre droit fondamental à l’information syndicale, n’hésitez pas à vous abonner et à faire abonner.

Maisons-Laffitte, le 3 février 2022

Vues :

186 vues

Laisser un commentaire