Catégories
CHS SIAAP

Vaccination contre la leptospirose : Le SIAAP néglige son personnel

Temps de lecture : < 1 minute

Pour les agents au contact des zones à risque, la vaccination contre la leptospirose est obligatoire. Pour les autres, elle est facultative, mais le SIAAP doit mettre à disposition les moyens médicaux. Le rappel de ce vaccin doit être fait tous les deux ans. Or, nous avons constaté que de nombreux agents au contact des effluents, des boues, des câbles électriques et des zones à risque ont un retard de rappel vaccinal significatif.

Ni Force Ouvrière, ni ces agents n’acceptons un tel risque dans l’exercice de leur fonction. Le mercredi 8 décembre, une délégation a rencontré le responsable du Service 4 de Seine Aval pour l’alerter de cette situation. Le 14 décembre, Force Ouvrière a envoyé un courrier au Directeur, copie au Président du SIAAP. Le représentant Force Ouvrière au CHS de SAV a signalé un danger grave et imminent (DGI) en exerçant son devoir d’alerte.

Rien, aucune réponse du SIAAP. Ni sur l’ampleur, ni sur les mesures préventives. Certains agents ont reçu par la suite une convocation au service médical (à la demande d’un médecin qui a quitté le SIAAP en mars 2020). Que les agents concernés et qui n’ont pas reçu de convocation pour se faire vacciner alertent Force Ouvrière. Ils peuvent aussi exercer leur droit de retrait. La santé et la sécurité au travail du personnel est une obligation pour le SIAAP. Celui-ci n’a pas le droit de contourner les représentants du personnel. Cette politique de la carpe, ajoutée au blanc-seing opaque donné à DSS, tournent le dos à cette obligation.

Chers Collègues, la censure du SIAAP étant ce qu’elle est, pour faire respecter votre droit fondamental à l’information syndicale, n’hésitez pas à vous abonner et à faire abonner.

Maisons-Laffitte, le 23 décembre 2021

Vues :

217 vues

Laisser un commentaire