Catégories
Censure SIAAP

Censure au SIAAP : Le SIAAP souffle le chaud et le froid

Temps de lecture : 2 minutes

Depuis le 25 juin, plus de deux mois après avoir censuré les organisations representatives CGT, UNSA, FA-FPT et FO, le SIAAP leur a mis à disposition des listes de diffusion de messagerie électronique intitulées Agents-Siaap-CGT, Agents-SIAAP-FO, etc. Or, ces listes ne sont absolument pas confidentielles, vu que n’importe quel agent peut en consulter les membres abonnés. Le SIAAP ne respecte ni la RGPD ni son propre arrêté 2014-2014.

De plus, nous venons de nous en rendre compte cet après-midi, le SIAAP a de nouveau et subrepticement limité le nombre maximal de destinataires par envoi à 30 agents. Or, il faudrait presque 60 envois par communiqué pour toucher tous les agents du SIAAP ! Chacun peut juger des méthodes du SIAAP. C’est inacceptable !

À la censure que continue de rejeter l’intersyndicale CGT-FO-UNSA, s’ajoute la discrimination entretenue par le SIAAP. En effet, celui-ci autorise ses auxiliaires à envoyer régulièrement les communiqués syndicaux aux personnels, en dehors de tout respect de l’arrêté 2014-2014, faussant ainsi le principe d’égalité de l’expression syndicale au sein de notre service public. Comment nommer des méthodes aussi odieuses ?

Il n’y a bien sûr rien de personnel dans tout ça, malgré ce qu’en disent ceux qui ne veulent pas rendre des comptes. Le fond de la question, c’est en réalité l’application d’une politique qui apparaît aux yeux des agents du SIAAP de plus en plus pour ce qu’elle est : Oppression et tyrannie contre les agents et leurs représentants, contournement des instances représentatives des personnels (CHS, CT) au profit d’un « dialogue social » au caractère cogestionnaire, non-respect de la réglementation qui protège le personnel, etc.

Cette politique, dans tout le monde occidental, c’est celle de quarante années d’offensive néolibérale contre les peuples, lesquels doivent être tenus à distance de leur souveraineté et des décisions. L’abstention des Français aux dernières élections territoriales illustre parfaitement cette situation. Il s’agit pour l’État d’instaurer dans le peuple l’ignorance et la résignation, la division et la discrimination de classe, le contrôle social et l’annihilation de toute opposition. Tantôt tempérée, tantôt brutale, cette politique n’a pas à être discutée. On se souvient du slogan de Margaret Thatcher : « There is no alternative » (TINA) – il n’y a pas d’alternative.

Pour ce qui a trait à son rapport avec ses agents et leurs représentants, la direction du SIAAP, portée par l’unanimité du Conseil d’administration, notamment depuis ces dix dernières années, s’est parfaitement inscrite dans cette politique. C’est sa contribution zélée à l’histoire de notre pays.

Cher Lecteur, FO-SIAAP vous prie de diffuser et faire diffuser autour de vous cette page, afin d’inciter à l’abonnement à la lettre d’information de notre Blog de Force Ouvrière SIAAP.

Maisons-Laffitte, le 6 juillet 2021

Vues :

156 vues

Laisser un commentaire