Catégories
CHS Seine Aval SIAAP

CHS de SAV du 26 mai 2021

Temps de lecture : 2 minutes

Force Ouvrière a lu sa déclaration liminaire qui répond surtout à la question du Plan annuel de prévention 2021 (PAP 2021) soumis ce jour à l’avis du CHS de SAV.

Le SIAAP n’a pas voulu répondre à plusieurs points soulevés par cette déclaration. Cependant, concernant l’accident tragique du 15 avril qui a ôté la vie à un enfant de 12 ans sur la route centrale de Seine Aval, le SIAAP nous a annoncé que son Président, M. Belaïde BEDREDDINE, a saisi la Sous-préfecture de Saint-Germain-en-Laye pour que des améliorations soient réalisées. FO n’en démord pas : le flux des poids lourds important et continu pendant plusieurs années sur la route centrale est un facteur de risque accru pour les riverains et notamment les deux roues. La solution d’une route dédiée pour ces transports le long de la Forêt de Saint-Germain doit être une option à étudier sérieusement comme il avait été décidé il y a plusieurs années en CHS de SAV.

FO a voté CONTRE les trois procès-verbaux qui nous ont été présentés. Les raisons sont les mêmes que d’habitude : non respect des délais réglementaires et dénaturation significative des débats. Par exemple et c’est emblématique, un représentant du personnel a souligné que la censure à l’encontre du représentant FO et les réactions d’indignation des autres organisations syndicales, ont été omises dans l’un des procès verbaux. Un peu à l’instar du facteur, le SIAAP censure toujours deux fois.

Concernant le télétravail, FO a demandé que soit établie la liste des postes télétravaillables, avec la précision de la part du temps télétravaillable. Cette liste doit être connue du CHS. En effet, les agents en télétravail doivent bénéficier de la protection du CHS, et la sécurité du collectif et des installations doit être garantie dans le cadre de la réglementation hygiène et sécurité. Le Directeur de SAV a annoncé qu’il y avait une démarche du SIAAP pour associer de façon homogène à l’échelle du SIAAP les aspects du télétravail aux postes.

Les critiques concernant le logiciel NORMEA sont unanimes et la Direction de SAV reconnaît un retard par rapport aux autres directions. Le SIAAP affirme que d’ici la fin de l’année la partie EVRP (Évaluation des risques professionnels) de NORMEA sera opérationnelle.

FO a rappelé que la politique de sanction au regard de la culture sécurité ne peut justifier le non respect de la réglementation en matière des sanctions administratives. Notamment l’obligation de respecter la matérialité des faits ou encore la non instauration d’un service de dénonciation ou de police « maison ».

FO a boycotté le vote des représentants en Commission RPS – Commission « fusible » qui vise à isoler du CHS les risques engendrés par le SIAAP sur la santé mentale des agents.

FO a été la seule organisation syndicale à voter CONTRE le plan de prévention annuel 2021 de SAV. Les explications sont contenues dans la déclaration liminaire.

Maisons-Laffitte, le 26 mai 2021

Vues :

25 vues

Laisser un commentaire